africanianews@gmail.com Monday - Dec 11, 2017

Rwanda – UA – GB : L’UA exige à Londres la libération du chef des renseignements rwandais


Kigali, 29 juin 2015 (ARI) – L’Union africaine (UA) a appelé à la libération “immédiate et inconditionnelle” du chef des services de renseignements rwandais, Emmanuel Karenzi Karake, arrêté tout récemment en Grande-Bretagne. Cet appel a été lancé par le Comité Paix et Sécurité de l’Union Africaine qui s’est réuni à Addis-Abeba à la demande du Rwanda représenté par sa ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo.

“Le résultat de cette discussion est un appel urgent à la libération immédiate et inconditionnelle du général Karenzi et une vigilance accrue du Conseil de paix et de sécurité, mais aussi du continent, face au danger auquel l’Afrique doit faire face devant un usage aussi abusif de la loi internationale”, a dit Louise Mushikiwabo à la fin de la réunion. Karenzi Karake a été arrêté à Londres sur base d’un mandat d’arrêt européen émis par l’Espagne qui le recherche pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité au Rwanda et en RD Congo. Parmi les victimes, il y a neuf expatriés espagnols, trois missionnaires et six humanitaires.

Remis en liberté sous caution, Karenzi Karake a prévenu qu’il combattrait son extradition vers l’Espagne. La date de l’audience d’extradition a été fixée aux 29 et 30 octobre prochain.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *